Colbert Building Chemin 20 Pieds, Grand-Bay

Appelez-nous +230 260 1270

A propos de L’île Maurice

La véridique histoire humaine de l’Ile Maurice commence par la colonisation des Néerlandais en 1638 en y apportant les premiers esclaves issus de Madagascar. Ils exterminèrent le mythique Dodo, dévastèrent les forêts de leur bois d’ébène et introduisirent le futur or blanc du pays : la canne à sucre.

Les Bataves quittent l’île en 1710 pour laisser la place aux Français en 1715 qui, dès 1721, commenceront à structurer et développer l’économie de celle qui s’appelait alors Isle de France. La culture et le commerce de la canne à sucre deviennent les premiers moteurs économico-financiers de l’histoire de Maurice. L’Histoire mêla la douleur de l‘esclavage à la joie des insouciances tropicales en créant pour toujours un lien indélébile entre la France et l’ile Maurice.

La fin de l’épopée napoléonienne marque le passage à la domination anglaise sur l’île en 1810. Les colons anglais font venir des travailleurs de leur empire colonial des Indes pour poursuivre le développement de l’île toujours fondé sur l’industrie de la canne à sucre.

La modernité surgit dans les années 80 qui voient le deuxième moteur de l’économie mauricienne se mettre en place et entamer une véritable révolution dans la configuration socio-économique du pays : le tourisme de luxe. Il propulse Maurice et en fait un acteur majeur de l’océan Indien.

Le troisième boost économique de Maurice commence avec le 21ème siècle : grâce à la révolution numérique et à la mondialisation des échanges. Le pays développe des activités de service outsourcing, devient le point d’entrée de sociétés qui investissent en Afrique, en Inde et en Asie.

Sa position géographique stratégique à l’interconnexion Afrique-Inde-Asie avec le reste du monde, en fait le lieu de rencontre des nouvelles croissances (externalisation de services, finance etc.).

Son fuseau horaire très pratique (GMT+4) lui vaut d’être une place financière et un centre d’affaires opérationnels avant la fermeture des marchés asiatiques et après l’ouverture des marchés américains. Cerise sur le gâteau, le bilinguisme anglais-français rend fluides toutes ces activités…

La vie quotidienne à Maurice n’a plus rien à envier aux pays les plus développés. S’il en faut une seule preuve, il suffit de constater les chaînes de supermarchés sur l’île ! De plus, Maurice possède à quelques kilomètres des supermarchés, la mer, le soleil, les lagons turquoise, une nature féerique et le charme incomparable des Tropiques.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles de Colbert